July 26, 2021
 
 
 
PDF Imprimer Envoyer

Capitaux privés étrangers

Private_capital_FlowsDevelopment Finance International travaille depuis dix ans avec plus de 30 pays d’Amérique latine et d’Afrique, plus récemment à travers le Programme de renforcement des capacités en analyse des capitaux privés étrangers (PRC CPE), qui vise à développer les propres capacités des pays à surveiller, analyser et établir des politiques en matière de flux de capitaux privés (IDE, flux de portefeuille et dette) à destination et en provenance de ces pays.

Les pages qui suivent présentent les résultats d’une analyse transnationale et nationale issue du renforcement des capacités des pays (et le cas échéant les liens vers les analyses d’autres institutions). Elles abordent les aspects suivants :

  • l’évolution tendancielle des différents types d’instruments, dans leurs pays sources et dans les secteurs et régions bénéficiaires, ainsi que leur viabilité;
  • le climat d’investissement – c’est-à-dire ce qui détermine la décision initiale d’investir, les perspectives d’investissement, les facteurs économiques, financiers, politiques, sanitaires et d’infrastructures, ainsi que les sources d’information qui aident les investisseurs à se décider ;
  • la crise financière de 2008-09 et son impact sur les capitaux étrangers ;
  • les considérations de responsabilité sociale des entreprises et la contribution des investissements au développement.

La publication d’une vue d’ensemble complète de cette analyse est prévue prochainement. Pour en recevoir un exemplaire, veuillez contacter Jeannette Laouadi à DFI.

Les pages présentent également les considérations juridiques et institutionnelles qui sont à aborder afin d’améliorer le suivi, l’analyse et l’élaboration de politiques en matière de capitaux privés étrangers, ainsi que les méthodes techniques utilisées par le PRC CPE pour aider les pays à améliorer leurs suivi, analyse et politiques, en examinant les aspects suivants : codes, concepts et définitions, méthodes de suivi, questionnaires et logiciel, analyse et politique. Pour en savoir plus sur ce soutien ou pour solliciter de l’assistance, veuillez contacter Matthew Martin ou Nils Bhinda à DFI.

Derniers travaux accomplis par DFI dans ce domaine:

10 août 2011 - Reprise de l’IDE au niveau pré-crise dans 2 ans (CNUCED)

wir2011

Le Rapport sur l’investissement dans le monde 2011 prédit que les deux prochaines années verront les flux d’IDE atteindre leur niveau pré-crise. Le défi à présent est de canaliser cette tendance pour atteindre les OMD. En 2010, les économies en développement ont absorbé presque la moitié des flux IDE entrants et ont généré des flux sortants record (dont un grand nombre Sud-Sud). Les ETN (entreprises transnationales) s’engagent avec les économies en développement et en transition par le biais d’une série de modèles de production et d’investissement. DFI a contribué à la production de ce rapport.


Mars-avril 2011 – Détachement DFI à la CNUCED

Unctad_2A la suite de sa participation aux Réunions d'experts à la CNUCED au T4 2010, le responsable de projets DFI Nils Bhinda a été en détachement à Genève pour travailler sur les liens de l'IDE avec d'autre flux financiers. Durant cette période, il a contribué à des sections du Rapport sur l'investissement mondial 2011 récemment publié.


29 mars 2011 - Le Togo publie les résultats de son enquête CPE/PI

TogoLe Togo a clôturé son premier cycle d’enquête sur les flux de capitaux privés étrangers et la perception des investisseurs en novembre 2010. Ayant atteint un taux de réponse de 64.7%, le Togo rend à présent disponible au téléchargement son rapport analytique national contenant tous les détails de cette enquête, y compris l'approche méthodologique employée, l'analyse du climat des affaires et des actifs et passifs étrangers, ainsi que les enseignements et recommandations de politiques économiques.


9 février 2011 - DFI participe à une réunion d’experts de la CNUCED

Unctad_Exper_MeetingsDFI a participé à la Peer Review de la CNUCED à Genève le 1er février pour débattre sur certaines sections du Rapport sur l'investissement dans le monde 2011. DFI a présenté des résultats de synthèse lors de la Réunion d'experts pluriannuelle sur l'investissement au service du développement qui a eu lieu du 2 au 4 février. Cette rencontre a accueilli un grand nombre d'experts internationaux et plusieurs pays d'Afrique subsaharienne et d'Amérique latine et des Caraïbes. Les débats se sont concentrés sur la connexion entre l'investissement public et privé, intérieur et étranger, en examinant les différents types de flux de capitaux. Le thème du rôle de l'investissement public pour stimuler la croissance, l'investissement privé et la politique industrielle a aussi été abordé.